CED regions in Belgium

Below are the places in Belgium that have declared a Climate Emergency. Click the “motion text” links to see details of the motions they passed.

13 May 2019, Koekelberg Town Council, Belgium, population 21,774

First jurisidiction in Belgium to declare a Climate Emergency

23 September 2019, Brussels City Council, Brussels, Belgium, population 179,277

Declared a Climate Emergency (en état d’urgence climatique) on 23 September 2019
motion text


Agenda Item is here.
Excerpt:

Le Conseil communal décide :
1.de déclarer la Ville de Bruxelles en état d’urgence climatique ;
2.de se fixer comme objectif, tout comme la Région de Bruxelles-Capitale, d’atteindre la neutralité carbone d’ici 2050, touten confirmant son engagement à diminuer de 40% la production de gaz à effet de serre de la Ville de Bruxelles d’ici 2030 (parrapport à 1990) ;
3.de fortifier les ambitions du Plan Climat dans la mise en œuvre de l’objectif de réduction drastique des émissionspolluantes de la Ville de Bruxelles à travers plusieurs mesures fortes, comme par exemple :
o sa fusion avec l’Agenda 21 pour garantir une transversalité dans tous les départements de l’administration ;
o l’association d’un panel citoyen et scientifique à son évaluation régulière ;
o sa promotion auprès des structures qui dépendent de la Ville de Bruxelles, ainsi qu’au secteur privé, associatif, et auxBruxellois ;
4.de rappeler – dans la continuité de l’accord de majorité 2018-2024 – l’importance de la vision transversale de la lutte contrele dérèglement climatique et de mettre la priorité sur les politiques propres à sa mise en œuvre, telles que par exemple :
o la mise en œuvre du plan d’investissement Climat dans le secteur du logement social ;
o l’adoption du plan de circulation et de mobilité consacrant le principe STOP (Stappen, Trappen, Openbaar vervoer,Personenwagens) visant à apaiser la ville ;
o l’adoption du « plan canopée » visant à renforcer la présence de la nature en ville afin de lutter contre la pollution et lesîlots de chaleur et de diminuer les températures lors des épisodes de canicule ;
o l’adoption d’un plan communal de gestion de l’eau visant à faire de Bruxelles une ville résiliente face à l’émergence desilots de chaleur et à l’augmentation annoncée des pluies et orages, sources d’inondations ;
o l’adoption d’un plan zéro déchet et l’application de l’interdiction des plastiques à usage unique lors d’évènements publics ;
o l’intégration systématique de clauses environnementales et sociales dans les marchés publics et la sélection des prestataires;
o la production progressive par Les Cuisine Bruxelloises de repas préparés avec des produits locaux, équilibrés, de saison etdurables, en veillant à ne pas en augmenter le coût ;
o la transformation progressive des crèches de la Ville de Bruxelles en éco-crèches ;
o la suppression des véhicules diesel du parc automobile communal et la généralisation des véhicules électriques, hybrides et,pour les utilitaires, au gaz naturel ;ola prise en compte lors des grands chantiers de rénovation urbaine des principes régissant la conception de villes durableset de l’économie circulaire ;
o l’introduction de matériaux de réemploi dans les bâtiments de la Ville lors de nouvelles constructions et de rénovations, enveillant à ne pas augmenter les coûts ;
o la construction du nouveau centre administratif, Brucity, conforme aux dernières exigences en matière de performanceénergétique des bâtiments, « zéro déchet », avec une toiture pour partie couverte de panneaux photovoltaïques, un système derefroidissement par riothermie et un éclairage LED, un potager d’entreprise en toiture et des mécanismes de récupération et d’utilisation de l’eau de pluie dans le bâtiment ;
o le développement de communautés d’énergie et de quartiers à énergie positive sur le territoire communal ;
o le renforcement de l’optimalisation des toitures des bâtiments publics pour lutter contre le réchauffement climatique.